05/03/2013

Triple A, un ouvrage d'Alexandra Ouroussoff

L’anthropologie peut être d’un grand secours à la compréhension des mécanismes économiques et financiers contemporains. En étudiant la manière dont les agents sociaux expriment leurs croyances sur le fonctionnement du processus de notation des entreprises, le livre d’Alexandra Ouroussoff est une plongée captivante dans les eaux troubles du capitalisme financier. Fruit d’un travail de terrain de plusieurs années sur « la guerre à Wall Street » (titre original de l’ouvrage) cette enquête décrypte la manière dont les analystes financiers des agences de notation et les dirigeants d’entreprise conçoivent l’évaluation de la qualité des stratégies financières adoptées.

La suite du compte rendu sur le site Lectures : http://lectures.revues.org/10871

Publié chez Belin, 128 pages

11:06 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Lectures |  Facebook | | |

15/01/2013

Economie de l'environnement et économie écologique, un ouvrage d'Eloi Laurent et Jacques Le Cacheux

Éloi Laurent et Jacques Le Cacheux nous livrent ici un manuel particulièrement novateur. Alors que l’exercice et le format relativement condensé de ce type d’ouvrage ne laissent en général que peu de place à l’originalité, les deux auteurs parviennent à exposer de manière approfondie l’ensemble des apports de l’analyse économique aux questions environnementales. C’est d’ailleurs un domaine dans lequel ils ont produit de nombreuses recherches très intéressantes au sein de l’Observatoire Français des Conjonctures Économiques (OFCE). Voici donc présenté ici le fruit d’un travail combinant à la fois les apports théoriques les plus récents et la capacité à s’adresser à un large public.

La suite de la note ici : http://lectures.revues.org/10362

Un livre de 214 pages publié chez Armand Colin.

12:13 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie, Lectures |  Facebook | | |

02/12/2012

Deux économistes face aux enjeux climatiques, un ouvrage de Roger Guesnerie et Nicholas Stern

Ce petit ouvrage présente de nombreuses qualités pédagogiques. Comme bien souvent dans les publications de cet éditeur on peut saluer la volonté de développer un discours vulgarisé mais sérieux sur des enjeux scientifiques importants. Roger Guesnerie, économiste au Collège de France y avait déjà écrit sur la lutte contre l’effet de serre. Dès lors sur un sujet aussi large et discuté que l’économie politique du climat la forme retenue pour cet ouvrage semble parfaitement adaptée : celle d’une discussion, d’un entretien entre deux auteurs de référence. Roger Guesnerie s’y exprime avec Nicholas Stern, économiste anglais auteur d’un rapport éponyme ayant fortement contribué à éclairer l’importance des négociations internationales dans le domaine du climat.

La suite de la note sur le site de la revue électronique Lectures : http://lectures.revues.org/9997

Un livre de 110 pages aux éditions Le Pommier.

20:49 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Economie, Géopolitique, Lectures |  Facebook | | |