26/09/2012

La géographie ça sert d'abord à faire la guerre

Titre bien connu du géographe Yves Lacoste, cherchant à bousculer à la fois ses collègues et les tenants d'une approche "scientiste" des sciences sociales réduisant la géographie à une vision purement descriptive. Or le territoire, l'espace sont comme bien d'autres domaines un enjeu de pouvoirs !

Fort heureusement la géographie ce n'est pas que ça, et c'est une science sociale dont la qualité de production est assez impressionnante, que l'on pense à la géographie des prisons, la géographie du développement durable, la géographie urbaine ...

Comme les éditions La Découverte ont pris l'heureuse initiative de rééditer l'ouvrage de 1976, il peut être utile de s'intéresser à l'approche originale de l'auteur. Fondateur d'une géopolitique à la française et animateur de la revue Hérodote, Lacoste a contribué à renouveller une discipline discréditée par ses conséquences politiques (les totalitarismes comme les impérialismes découlant d'une vision stratégique géopolitique).

Volontiers polémiste, mais restant un producteur d'idées passionnantes à débattre, vous pouvez en connaître plus par là :

La géographie des conflits

 

La question postcoloniale


Yves Lacoste -- Les Matins par franceculture

A lire : La géographie ça sert d'abord à faire la guerre, La Découverte et La géopolitique et le géographe Entretiens avec Pascal Loriot, Choiseul

21:06 Écrit par Guillaume ARNOULD dans Géopolitique |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.